Comment vendre les technologies «safety» à son patron ?

Oui nous le savons, la sécurité ne fait rêver personne. Les technologies d’anticollision au travail ne sont pas comme les super-héros. Cependant, personne n’a envie d’attendre le dernier moment et éviter l’accident de justesse en espérant voir surgir de nul par un homme en cape rouge et slip moulant. Les technologies qui sauvent au quotidien des centaines de personnes sont beaucoup moins « tape à l’œil », mais sont beaucoup plus efficaces car elles empêchent  tout un chacun de se mettre dans une situation de danger.

Vous voulez vendre l’anticollision à votre boss mais trouvez ça moins attractif qu’un grand gaillard en Spandex. Voici quelques arguments qui feront passer l’anticollision pour un super-héros et vous permettront d’obtenir l’aval de votre patron :

 1 – Illustrez vos propos : Trouvez une histoire ou une anecdote sur un problème passé qui met en avant les problèmes que vous rencontrez au quotidien :

« La semaine dernière, Jean a failli se faire écraser quand Pierre reculait avec le tractopelle.  Avec le bruit du chantier, les alarmes de recul ne sont pas suffisantes et les rétroviseurs ont de gros angles morts. Heureusement que Jean s’est retourné à temps et a pu se dégager. Il faut vraiment trouver une solution pour éviter qu´une telle situation ne se reproduise »

2 – Identifiez une solution: Soyez clair sur vos intentions et montrez que vous êtes proactif sur le sujet :

« Nous avons déjà mis en place beaucoup de règles de sécurité et fait des formations mais il semblerait qu’il y ait encore quelques failles dans le système qui ne peuvent être solutionnées que par l’ajout de systèmes de sécurités supplémentaires : Je souhaiterais faire venir certaines entreprises expertes sur lesquelles je me suis renseigné.»

3 – Donnez des faits précis: Donnez à votre patron une idée des conséquences d’un accident au travail.

« Vous savez, ajouter à notre flotte des radars anti collision, pourrait éviter un grand nombre d’accidents du travail. D’ailleurs 42% des accidents homme-piétons se déroulent au cours d’une marche arrière et dans 35% des cas, ils impliquent une pelleteuse : Je pense qu’il faut commencer par ces engins.  Sachant qu’une solution d’anticollision nous permettrait d’atteindre un niveau de sécurité supérieur et donc de faire des économies sur l’assurance. Celle-ci éviterait les baisses de productivité et permettrait aux employés de se sentir en sécurité  »

4 – Parlez des bénéfices : Attaquez votre patron au portefeuille en lui donnant des chiffres qui lui parlent. Vous pourrez ainsi le convaincre qu’il s’agit d’un investissement rentable pour lui :

« Par exemple, un arrêt de travail d’une semaine dû à un accident coûte en moyenne 2000€ à l’entreprise si l´on prend en compte les coûts indirects comme le remplacement de l’employé, la rénovation du matériel,…  »

5 – Prenez en charge la mise en place du dispositif : Montrez que vous vous investissez dans la réussite du projet et que vous êtes concerné par la sécurité de vos collègues :

« Je voudrais votre accord pour contacter la compta et mettre en place un budget prévisionnel qui nous permettra d’être efficace dans le déploiement des radars anti collisions sur le parc machine  »

En suivant ces quelques étapes vous montrerez votre implication et que c’est VOUS le SUPER-HERO de l’entreprise !!



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *